Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Ça?

  • : Stipe se laisse pousser le blog
  • Stipe se laisse pousser le blog
  • : Je m'étais juré sur la tête du premier venu que jamais, ô grand jamais je n'aurais mon propre blog. Dont acte. Bonne lecture et n'hésitez pas à me laisser des commentaires dithyrambiques ou sinon je tue un petit animal mignon.
  • Contact

La cour des innocents

La Cour des Innocents - couv - vignette

Dates à venir

- samedi 2 août, en dédicace à la Librairie Montaigne (Bergerac) de 10h à 12h

- samedi 30 août, en dédicace à la Librairie du Hérisson (Egreville)

- dimanche 9 novembre, en dédicace au Grand Angle dans le cadre du salon Livres à Vous de Voiron.

22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 15:26

 

 

J'ai pas vraiment de bar à titrer, je fréquente les bistroquets bar ci bar là. Je bois les paroles des anodins, j'égoutte les conversations, je me prose là et j'entends les poésies en verres. J'évite les sobres qui se finissent à l'eau de boudin.
Je bois jusqu'à plus d'heures, je finis saoul' bar, allongé comme mon ricard et je trinque ou chette.

Tu crois pas mon bar atteint? Tu dis que je pisse trop?
Allez, un saoul est un saoul, c'est ma tournée.

Tu prends quoi?

 

 

Stipe, avril 2009.

 

 

 

 

 

 

 

 

-  Salut les filles !
-  Salut Pied d'Alu ! Alors, toujours aussi con ?
-  Ben écoute, ça fait 45 ans que j'le suis, c'est pas maintenant que c'est revenu à la mode que je vais changer. Bon, quoi d'neuf ?
-  Rien du tout, manquerait plus qu'on ait des choses à raconter. Qu'est-ce que tu prends, un demi ?
-  La bière ça m'fait pisser. Alors mets-moi une pinte, comme ça je ferai pas le voyage à vide. Et puis j'me suis rasé ce matin, alors t'avise pas de me mettre de la mousse.

* Pied d'Alu a rejoint le groupe Pisser loin et ménager ses chaussures *

- T'as regardé le match, hier ?
- T'as vu un match, toi ? Ben dis-donc, t'es diplomate. Moi j'appelle ça des connards qui s'foutent de nos gueules, oui ! Des négros qui courent après la baballe, moi j'appelle ça. Et c'est même pas du racisme, vu qu'ils sont français.
- Au prix qu'on paie la redevance, on est en droit d'exiger qu'ils mettent au moins un but tous les quatre ans, moi j'dis !
- Tu paies la redevance, toi p't'être ? Non, alors t'es en droit d'exiger de fermer ta gueule. C'est à cause de mecs comme toi si c'est des brêles.
- Ben justement, je vais pas la payer si c'est pour voir une bande de guignols tout juste bons à amuser les gosses.
- Surtout qu'on a Tatayé le samedi soir, si on veut se marrer. Ah ça, y'a guère qu'au championnat du monde de connards qu'on a des chances de médailles ! 
-  Bon allez, arrête de m'parler de ça, ça me rend le vin mauvais.
-  Ben tu veux que je te parle de quoi, si je peux pas parler foot ou télé ?
-  T'as qu'à parler de la prochaine tournée qu'tu vas mettre, tiens !
-  Si tu veux, mais faudra pas m'accuser de radoter... Patron, j'mets la mienne !

* Pied d'Alu a 7 nouveaux amis *

-  Et fais en sorte qu'y en ait autant en haut qu'en bas. A quoi ça te sert de laver entièrement tes verres si tu les remplis pas jusqu'au bord ?
-  Dis donc, Tête d'Ampoule, c'est qu't'es passé sous un bus ou qu't'es allé chez le coiffeur ?

* Tête d'Ampoule a changé la photo de son profil *

-  M'en cause pas ! C'est ce couillon de merlan, il était tellement imbibé qu'il s'est aperçu après m'avoir passé la tondeuse qu'il avait oublié de la brancher. Mais bon, t'as quand même réussi à me reconnaître.
-  Ouais, mais c'est parce que tu pues de la gueule. Ta coiffure, faut bien dire que c'est spécial. De face tu ressembles à un cul, et de profil ben tu ressembles à un cul de profil.
-  Faut avouer que t'as jamais été bien beau, Tête d'Ampoule. C'est pas une gueule que t'as, c'est une circonstance atténuante.
-  Sûr que si un jour tu t'fais pincer pour viol, t'auras juste à sourire pour être acquitté.
-  Dis voir, Marchand d'Miel, t'as réussi à réparer ton kangoo ?
-  J't'en fous, oui ! J'ai passé trois jours dessus, au bout d'cinq j'ai abandonné.
-  C'est p't'être pas plus mal. Vu comme elle bouffait de l'huile, elle aurait fini obèse.
-  Lol
-  Mdr
-  Bon c'est pas tout, mais en parlant de carburant va p't'être falloir passer à la pompe. Fais nous l'plein, garagiste ! Et t'occupe pas de la pollution, mets-nous du non raffiné.
-  C'est qu'on fait du trois litres au sang, nous autres ! Moi j'dis qu'on devrait nous remettre une vignette verte, y'a guère que l'chameau en période de ramadan qui consomme moins !
-  T'as bien raison, mon Bouboule. Surtout que j'en fais, moi, d'la route. Rien que quand je repars du bistrot, avec les trajectoires que j'prends j'ai l'impression de partir en vacances !
-  Tiens dis-moi, Pied d'Alu, l'autre jour j't'ai vu dans la rue avec une blonde à lunettes, comme une sorte de pute mais qui marchait droit. Vu qu't'y mettais ta langue dans sa bouche, j'me suis dit que ça devait pas être ta sœur, mais plutôt ta secrétaire. J'me trompe ?
-  T'as tout dit, mon Marchand d'Miel. J'lui faisais comme qui dirait faire des heures supps. Une vraie chaudasse du fion, la maman, à te cuire des merguez en s'asseyant dessus. Avant de la voir, je suis obligé de boire du liquide de refroidissement si je veux pas être en wheeling toute la journée. Tu sais c'qu'on dit : femme à lunettes, à moitié dans ton lit !
-  Y'a pas d'mal à jouer au pince-fesses avec une presbyte.
-  Tiens moi l'aut' jour y'a une IsabelleKissKiss qui m'a fait une demande d'amitié. Ca doit être une comptable de métier parce qu'elle m'a demandé les chiffres inscrits sur ma carte bleue.
-  Une vénale, elle voulait sûrement les jouer au loto.
-  Toujours est-il qu'elle m'a envoyé un SMS qui dit texto : " Salut! Comment toi ? Je regardais ta page! Il m'a plu très fortement. Je cherche seulement les relations sérieuses. S'il vous plaît écris me sur le mien e-mail : isabellekiss53@yahoo.zw
J'avec l'impatience attendrai ta lettre rapide et certes je t'expédierai la photo.".

Mais moi la littérature, ça me file de l'urticaire au cerveau, alors j'y ai répondu qu'elle pouvait aller se faire foutre.
-  Et elle t'a dit quoi ?
-  Que j'allais quand même pas y apprendre son métier.
-  Dis donc aubergiste, tu crois p't'être que si mon verre est vide c'est pour mieux y lire mon âge ? Allez, remets-y donc de ton breuvage qui nous fait les femmes jolies. Et tu mettras ça sur l'ardoise de ma bonne femme, après tout c'est à elle que ça rend service.

* Pied d'Alu a partagé le lien "Payer sa note" * 

-  Pis tu nous mettras des cacahuètes dans un ramequin. Et t'avise pas de nous resservir les restes des clients d'avant. C'est des cacahuètes qu'on veut, pas une analyse d'urine !
-  Tu crois que y'a des cons assez bourrés pour pisser dans les cacahuètes sur le bar ?
-  Non mais ils l'ont dit à la télé, dans l'émission pour les gosses où qu'ils expliquent les volcans avec des playmobils : ils ont analysé les cacahuètes d'une coupelle dans un bistrot et ils ont retrouvé onze urines différentes.
-  Et ben, y'a vraiment des métiers à la con. Faire des études pour ça...
-  C'est bien pour ça que mon gosse j'y colle des beignes quand il me ramène des bonnes notes. J'veux pas qu'il fasse pédé !
-  Quoi que les pédés, quand c'est des bonnes femmes ben moi ça m'excite.
-  Ouais mais les femmes elles ont pas de bite, tu peux pas comparer !

 

* Six clients aiment ça *

 

-  Ouais, c'est comme les arabes...
-  Ils ont pas de bite et je peux pas comparer ?
-  Nan, mais c'est comme les pédés !
-  Ah, ça ! D'accord avec toi. Qu'ils soient arabes, mais entre eux. Pas en public !
-  Même si y'en a des bien. Regarde Rachid.
-  Ouais mais Rachid il tient un bistrot, il est intégré.
-  N'empêche qu'il boit pas d'alcool.
-  Bah, après tout les médecins sont jamais malades. Ben c'est pareil.
-  Moi mon médecin il est français.
-  Le mien il est généraliste. Ben il est très bien quand même.
-  Le mien, l'autre jour j'y vais, j'avais pas rendez-vous. Ben il m'a trouvé une cirrhose quand même !
-  C'est sympa, il était pas obligé.
-  Une cirrhose pour 22 euros, c'est une bonne affaire. Y'en a, pour ce prix là ils ont un certificat médical pour du sport.
-  Ah ça, le jour où on peindra les cons en vert, on sera vite à la campagne !
-  D'ailleurs on est à la campagne.
-  Comme quoi je dis pas que des conneries, des fois.
-  Tu reprends quelque chose ?
-  La route.
-  Mais avant ?
-  Ben alors c'est pas pour me vanter, mais ouais. Rachid, j'accompagne un ami dans l'besoin, mets nous-en pour 22 euros. Et n'aies pas peur de nous spammer, j'irai dézipper dans tes chiottes.
-  Pis après je vais y aller aussi, parce que je sais pas si c'est que les jours raccourcissent ou qu'j'ai les paupières lourdes, mais il fait nuit de bonne heure, ce matin.
-  Ah ben ça quand on boit, on voit pas le temps venir.
-  C'est surtout qu'on ne voit plus la pendule.
-  Tiens, ils annoncent quoi comme temps pour demain, ces cons ?
-  De la flotte.
-  Ah merde, on aura intérêt à rester à l'intérieur. C'est des coups à nous troubler le ricard, ces cons là !
-  Allez, à ta santé !
-  Parle pas d'malheur...
-  Burp.

* Pied d'Alu participera à l'événement "Dégueuler devant le bistrot" *

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Raimb' 03/10/2010 10:20


Déroutante réponse qui remet en cause ma théorie : j'aurais cru que ça ressemblerait à un frère Bogdanof beau.


Le Raimb' 30/09/2010 18:45


"De face tu ressembles à un cul, et de profil ben tu ressembles à un cul de profil."
J'adore cette phrase, mais elle me tarabuste : et de dos, il ressemble à quoi ? (j'ai toujours voulu savoir à quoi ressemblait un cul de dos)


Stipe 30/09/2010 18:52



à une praline ? (parce qu'il ressemble à un cul de cul)



songe 30/09/2010 10:59


pourquoi il n'y a pas de smiley qui lève le pouce ???????


lilas kwine 29/09/2010 10:04


particulièrement fantastipe, mais tu voulais pas dire ( ci beaucoup plus haut ) " allongé dans mon ricard " ?

( ok moi aussi je suis en droit d'exiger de fermer ma gueule, mais pitain, c'est dur de se marrer la bouche en cul de poule )


Stipe 29/09/2010 10:28



euh non, allongé comme un ricard allongé, quoi.


mais comme je l'ai dit par ailleurs, dans ce texte y'a à boire et allongé !


(j'aimerais quand même bien voir ce que ça donne quand tu ris avec la bouche en cul de poule)



Madame Olson 26/09/2010 21:54


Tu brèves le fesse book comme personne, ou alors c'est que tu fesses les brèves comme personnes . Enfin, à l'envers ou à l'endroit comme disait l'autre, tu reste le meilleur bouc !( ouai je sais,
mais je suis fatiguée en ce moment !)


Stipe 29/09/2010 10:29



fait-ce bock puisse m'inspirer encore longtemps, alors !